Centrafrique : libération d’un civil enlevé contre une rançon de 11 millions de francs CFA

Des combattants du groupe rebelle « Retour, Réclamation et Réhabilitation » (3R) à De Gaulle, dans la sous-préfecture de Koui dans la province d’Ouham Pendé, République centrafricaine, le 25 novembre 2016. © 2016 Edouard Dropsy pour Human Rights Watch

Un civil pris en otage par les hommes armés dans le nord-ouest de la République centrafricaine (RCA) a été libéré par ses ravisseurs dans la nuit de jeudi à vendredi contre une rançon de 11 millions de francs CFA (environ 18.155 dollars), a-t-on appris auprès des sources locales dont un député de la région.

Plusieurs hommes armés assimilés aux éléments du groupe armé « 3R » (Retour, Réclamation et Réhabilitation) ont attaqué dimanche dernier le village de Kowone, situé dans la sous-préfecture de Ngaoundaye de la préfecture de Lim-Pendé (nord-ouest), et ont pris en otage deux personnes, un notable et un commerçant.

La libération de ce commerçant « a été obtenue contre une rançon de 11 millions de francs CFA mobilisés par les membres de ses parents et certaines populations locales », a rapporté à Xinhua Ernest Bonang, député de Ngaoundaye 3.

Il a appelé le gouvernement centrafricain à augmenter l’effectif des Forces armées centrafricaines (FACA) basées dans la région et les doter des moyens logistiques adéquats afin d’assurer la protection de la population.

XINHUA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s