Centrafrique: premières arrestations dans l’affaire du colis piégé visant un russe

Agence Afrique

Quatre employés de la compagnie DHL en Centrafrique ont été arrêtés dans l’affaire de la tentative d’assassinat du chef de la Maison (Centre culturel) russe à Bangui, Dmitri Sytyï, selon le journal russe «Sputnik» qui cite des sources policières centrafricaines.

D’après ce média, l’enquête avance dans ce dossier, et «trois hommes et une femme» ont été arrêtés, mais ces derniers nient pour le moment, toute implication dans cette tentative d’assassinat, en attendant leur procès.

Le 16 décembre dernier, Dmitri Sitiy, directeur général de la Maison russe, un centre culturel situé à Bangui, a reçu un «colis anonyme» qui a explosé à l’ouverture, le blessant gravement au visage.

Le chef de la police centrafricaine, le Colonel Bienvenu Zokoué, avait déclaré que cet incident est était considéré comme «une attaque terroriste», puisque ses services avaient déjà connaissance de «nombreuses menaces» qu’a reçues auparavant Sitiy.

Quelques jours plus tard le procureur de la République à Bangui, Benoît Narcisse Foukpio a fait savoir que le colis piégé a été «expédié depuis la ville de Lomé», capitale du Togo, et a voyagé via «le service international de la société DHL sur un vol de la compagnie Kenya Airways», et que «l’expéditeur aussi a été identifié», sans donné plus de détails.

Agence Afrique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s