France: l’accueil des Ukrainiens a coûté près de 500 millions d’euros depuis un an (ministère)

Plus de 100.000 réfugiés ukrainiens ont été accueillis en France en un an. Photo AFP

 L’accueil des réfugiés ukrainiens en France a coûté près de 500 millions d’euros, essentiellement pour l’hébergement et l’allocation versée aux quelque 100 000 déplacés installés sur le territoire, a annoncé ce jeudi 23 février le ministère français de l’Intérieur, un an après le début du conflit en Ukraine.

Depuis le début de la guerre le 24 février dernier, qui a généré le plus grand mouvement de réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, la France a dépensé plus de 490 millions d’euros pour offrir un « schéma d’accueil inédit », selon les mots du ministère de l’Intérieur.

Dans le détail, près de 220 millions d’euros ont été dépensés « au titre de l’allocation pour les bénéficiaires de la protection » temporaire accordée aux Ukrainiens, environ 260 millions « au titre de l’hébergement » et 10,1 millions « au titre de l’accueil de jour et des transports », a détaillé la Place Beauvau auprès de l’AFP.

L’hébergement, qui représente la moitié du coût de l’accueil des déplacés d’Ukraine, comprend notamment les hôtels et centres de vacances réquisitionnés, les places d’hébergement d’urgence mobilisées – 30 000 au plus fort de la crise en mars et avril 2022 – ou encore les « sas » d’accueil mis en place partout en France.

900 foyers français ont perçu une aide financière

Par ailleurs, environ 30 000 déplacés ukrainiens ont été logés chez des citoyens.

Près de 900 de ces foyers français ont perçu une aide financière de l’État pour cet hébergement solidaire, « pour un montant de 786 285 euros », avait indiqué mercredi à l’AFP le ministère du Logement.

Entre le 10 mars 2022 et le 30 janvier 2023, la France a accueilli plus de 100 000 Ukrainiens, « dont près de 80 % de femmes », a également détaillé ce jeudi le ministère de l’Intérieur, qui explique avoir délivré des « autorisations provisoires de séjour » à 87 928 Ukrainiens (hors enfants) sur cette période, soit près de 146 000 lorsqu’on prend en compte les renouvellements.

Ces titres de séjour sont valables six mois renouvelables et permettent aux Ukrainiens de s’installer en France en situation régulière sans avoir besoin de demander le statut de réfugié et de bénéficier d’une série de droits sociaux (droit au travail, aux services de santé, à la scolarisation des enfants…)

LRC AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s